Découvrons cette semaine le Bois de joli cœur :

Nom scientifique : Pittosporum senaciajoli

Statut : endémique Madagascar, Seychelles et Mascareignes

Description : arbrisseau ou arbuste, ses feuilles froissées sentent la mangue verte et elles sont bien plus longues que larges, les fleurs blanchâtres deviennent jaunâtre en se fanant, elles sont fortement ondulées ou planes, le fruit globuleux est une capsule bivalve (à deux compartiments) jaune-orange à maturité avec des graines enveloppées d’un arille vif orangé (enveloppe charnue) visqueux

Ecologie : sous-espèce reticulatum > forêt tropicale humide des hauts entre 1250 et 1800m d’altitude, sous-espèce lanceolatum > forêt tropicale des bas

Usages :

  • jolicoeur1médicinal > en topique (ayant une action externe locale) comme vulnéraire (plaies, cicatrices, blessures), pour soigner les ballonnements abdominaux et aider les cœurs fragiles et autres tensions artérielles on avale des fruits et on infuse des feuilles vertes, tisane « refroidissement » (qui réchauffe) et bon pour les diabétiques en décoction, contre les rhumatismes et l’asthme on fait bouillir les fruits et les feuilles.
Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2016 Association AREC. Tous Droits réservés. Mentions Légales. Confidentialité.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X