On en parlait samedi dernier sur le marché : l’amarante (qu’on connait ici sous le nom de brèdes pariétaires) est une plante comestible aux milles vertus. Originaire du Mexique et largement utilisée chez les incas et les aztèques, qui lui conféraient des pouvoirs surnaturels, elle a été mise sous les feux des projecteurs plus récemment car c’est une des rares plantes à avoir développé une résistance au RoundUp de Monsanto, donnant ainsi du fil à retordre aux cultivateurs d’OGM…

“Marante” est un mot grec qui signifie “immortel” et c’est en effet une plante pleine de vie : riche en protéines et en de multiples minéraux, on peut consommer ses feuilles crues en salade ou bien cuites comme des brèdes ou des épinards, ses graines (germées ou réduites en farine) et même ses fleurs…

Voici une petite recette réalisée avec quelques produits du marché et des feuilles d’amarante (ici de la variété Hopi Red Dye) :

IMGP0175

Il suffit de mélanger quelques feuilles de salade et d’amarante, un peu de chou rouge râpé, de la tomate rouge et verte en morceaux, quelques feuilles de basilic et un peu d’oignon finement hâchés, de l’huile d’olive et des pois chiches… Bon appétit !

Tags:
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2016 Association AREC. Tous Droits réservés. Mentions Légales. Confidentialité.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X