Qu’ils soient bio ou pas, presque tous les fruits et légumes sont calibrés comme des produits industriels. Pour cela, les multinationales ont mis au point des semences totalement standardisées. En un demi-siècle, les tomates ont perdu par exemple plus de 50 % de leurs vitamines, et beaucoup de leur goût. Une poignée de géants mondiaux détiennent les semences, comme l’Allemand Bayer ou le Français Limagrain. En Inde, des femmes et des enfants triment pour produire les graines. La santé pâtit également de cette course à la semence.
0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2016 Association AREC. Tous Droits réservés. Mentions Légales. Confidentialité.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X