Du 15 octobre au 30 novembre, en France, en Europe, en Afrique de l’Ouest et dans l’Océan Indien, a lieu le festival de films documentaires ALIMENTERRE.

festalimenterre_aff1

Il vise, à travers la projection d’une sélection de films suivis de débats, à informer et sensibiliser un large public sur les enjeux de l’alimentation et souhaite proposer des pistes d’action concrètes pour un modèle agricole plus équitable et plus respectueux de l’environnement. ALIMENTERRE est un réseau de 600 acteurs régionaux et locaux coordonnés par le CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale) et son correspondant local, Terra Abilis. Cette année, le festival fête sa 7e édition.

L’AREC organise ainsi trois projections dans le cadre du festival, qui se dérouleront à la salle d’oeuvre, rue de la cure, Petite-Île.

Jeudi 31 octobre, 18h-21h : “Cultures en Transition”

culturesentransitionA Cuba, en Angleterre, en France, la transition culturelle est en cours vers un futur dépassant l’insécurité alimentaire et les désastres écologiques. Le film donne à voir des alternatives répondant à la triple menace du changement climatique, de la raréfaction du pétrole et des crises économiques. Les solutions sont simples, modiques et écologiques. Du balcon-potager à l’agriculture nationale, elles favorisent les économies locales, les liens de voisinage, la résistance aux chocs extérieurs et la libre diffusion des savoirs. La transition n’est pas une révolution mais une évolution, inspirée de notre histoire. C’est un projet convivial à l’opposé de l’exploitation industrielle. L’agriculture y devient la clé de voûte de la culture. Un film de Nils Aguilar, Milpafilms, 2012.

Vendredi 15 novembre, 18h-21h : “LoveMEATender”

lovemeatenderComment la viande est-elle devenue banale dans nos assiettes ? Un produit « comme les autres » ? En 2050, nous serons 9 milliards d’individus. Pour nous nourrir en viande, il faudra 36 milliards d’animaux d’élevage.  Épuisement des ressources naturelles, pollution, réchauffement climatique, la terre paie le prix. L’Homme aussi : obésité, cancers, diabète, résistance aux antibiotiques… Élevages hors sol et viandes industrielles ont provoqué une rupture dans l’équilibre entre l’Homme, l’animal et la terre. La production fermière traditionnelle intégrée demeure la réponse adaptée aux défis de la faim dans le monde. Le film explore ces enjeux en s’adressant à tous les publics et en exaltant la vie au cœur de nos assiettes. Un film de Manu Coeman, AT-Productions, 2011.

Vendredi 29 novembre, 19h30 : “Le Pain des Tropiques”

Dix mois après le séisme de janvier 2010, le film va à la rencontre des populations paysannes d’Haïti. Au fil de la fabrication de la cassave, une galette de manioc populaire, nous découvrons leur lutte quotidienne pour l’indépendance alimentaire et contre les pires ennemis de la « Perle des Antilles » : déboisement, érosion et appauvrissement des sols. Le mouvement paysan agroécologique, fort de plus de 15 000 familles, vulgarise des techniques vitales pour reverdir les collines. Un film de Bernard Simon, Arc-en-ciel Productions, 2011.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2016 Association AREC. Tous Droits réservés. Mentions Légales. Confidentialité.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

X